arbustes du jardin de La Rose Verte

mercredi 14 décembre 2016

Presque un an plus tard !






Comment ai-je fait pour me retrouver là ce soir ? Je ne sais pas trop... je baille et suis bien fatiguée comme trop souvent. Pourtant le Jardin de La Rose Verte me voit encore chaque jour mais vous l'avez peut-être oublié ainsi que sa jardinière?


Pourtant j'espère réussir à participer au SOL 2017 et c'est sur ce blog que je vais publier mon article concernant ce jeu ... de graines dont je vous parlerai un peu plus tard. Alors il faut bien que je me réhabitue.
Il est des hasards étonnants, deux dans la même journée parfois et j'ai promis à des amies de raconter ici mes petites histoires, alors voilà, Lina est de nouveau derrière son clavier.

Hier en fin d'après-midi, après le marathon habituel au jardin, nous nous sommes précipités à la déchèterie juste au dernier moment... ils sont habitués nous faisons souvent la fermeture ! Le tas de déchets verts était impressionnant, plus de 2 mètres au cube et très varié!


Non, je ne veux plus aucune bouture ! Je l'ai donc repoussé au loin et...là dessous, quelle horreur, un palmier ! mais entier pour le coup, une grosse motte de terre morte arrachée de son pot trop bien rempli. Les palmiers sont malades par chez nous, les larves d'un papillon de nuit et le charançon rouge les déciment mais ce palmier là était un Trachycarpus, il est rarement contaminé. Bien sûr, il n'avait pas bonne mine mais ne paraissait pas malade du tout ! Je n'allais quand même pas le laisser mourir, vue la grosseur du tronc, il avait au moins 4 à 5 ans. Le chef jardinier, fatigué, n'a même pas protesté... un deux trois, hisse et ho, dans le coffre où il a baguenaudé tout le long de la route du retour. La terre était tellement dure et sèche qu'elle ne s'est guère émiettée.

Nous avons déjà accueilli deux palmiers au jardin:










Un Brahea armata , 'Azul' (bleu en arabe andalou) que nous ne verrons jamais grand, la photo date un peu mais il est encore bien petit et 'Albert' un Trachycarpus lui aussi offert par un ami du même nom, il y a bien 35 ans qui pousse surement mais très lentement.













Tout son tronc est recouvert de chanvre


Le potentiel rescapé devait lui aussi avoir un nom comme tous les arbres de La Rose Verte mais avant il fallait trouver où le planter: ça change un rien les perspectives un palmier, même si cela ne prend guère de place.

Bon, bien sûr j'ai trouvé, il était dans le coffre, je n'avais plus le choix et puis épuisés par toutes ces émotions, il ne restait qu'à le nommer ou à la nommer après tout... et nous avons choisi 'Albertine' en toute logique puisque nous allions désormais nous occuper d'un couple de Trachycarpus... si vous en avez assez d'éternuer, vous pouvez aussi les appeler palmiers chanvres...
vous verrez pourquoi sur les photos.

Or sur FB, mon amie Josiane , très logiquement me montre dans la soirée une très belle photo du rosier 'Albertine' qui ici est interdit de séjour pour cause de sécheresse!

Bizarre, vous avez dit bizarre. Oh j'ai vu bien pire dans notre jardin qui est un peu ensorcelé.












Je vous montre ' Albertine' en piteux état comme je l'ai trouvée mais je m'en suis occupée cet après-midi et elle se sent déjà mieux. Pas jolie, jolie mais ça va s'améliorer !







La feuille terminale est en excellent état c'est cela qui compte.





Il faut résister à l'envie d'enlever les palmes abimées, ce sont elles qui nourrissent le stipe (le tronc quoi!) et si on ne les laisse pas mourir de leur belle mort, le tronc reste tout maigre en bas et énorme en haut. C'est laid et en plus, la première violente tempête vous casse le palmier.





Bien sûr elle est en quarantaine ... on n'est jamais trop prudent. Je vous ferai suivre sa renaissance, enfin si elle a de la chance et du vouloir vivre!


Longue vie à ' Albertine ' !

14 commentaires:

  1. Coucou Lina.
    C'est super de reprendre le chemin de ton blog.
    Et moi qui veut arracher ce palmier de ma pelouse, parce qu'au beau milieu d'une pelouse, ce n'est pas joli du tout! Il commence déjà à être haut! Albertine va être bien soigné chez toi! Longue vie à Albertine....
    Bises et bonne journée au jardin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'est pas trop haut, tu peux peut-être encore essayer de le déplacer... sinon un palmier seul... s'ennuie, il faut lui adjoindre quelques exotiques ou du moins des plantes qui suggèrent l'exotisme. ;) Je suis contente de te lire Béatrice , bisous !

      Supprimer
  2. Oh Lina,quelle jolie histoire! Je ne te savais pas "marieuse"!Pourvu qu'Albert soit sensible à la façon dont tu as apprêté Albertine que vous avez sauvée si généreusement. Je ne suis pas fan des palmiers en général mais je souhaite longue vie aux tiens pour pouvoir suivre leur évolution dans votre jardin!Toujours est-il que je suis ravie de te retrouver sur ton blog.Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il est gentil ce commentaire, je sens que je vais vraiment aimer redémarrer ce blog, merci! Bisous!

      Supprimer
  3. longue vie à Albertine et à ses nouveaux parents ! Que les papillons palmivores aillent jouer dans d'autres contrées ! c'est beau un jardin quand les plantes ont une histoire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ce commentaire ! Bienvenue sur mon blog!

      Supprimer
  4. Oh le joli billet!Je ne te savais pas "marieuse" Lina!Je n'aime pas trop les palmiers mais je suis sûre que votre sauvetage donnera un beau résultat et en tous cas un couple heureux avec vos soins de jardiniers attentifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. deux commentaires ! c'est encore mieux. Simplement , ton commentaire n'apparaît pas tout de suite quand tu le postes. Il faut que je trouve le temps d'aller le lire et de le valider... cela m'évite des désagréments... ;) Merci deux fois alors :D

      Supprimer
  5. Belle idée que de nommer les plantes... Albertine a de la chance d'avoir été sauvée et elle est en bonnes mains pour continuer sa vie qui a si mal commencé!
    Je me ferme les yeux quand je vais en déchetterie: les gens jettent les plantes au lieu de les rempoter ou de les soigner... Mais mon jardin est plein ras bord, et mon dos crie grâce!
    Belle reprise à Albertine, bonne fin de semaine à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Gine, je te réponds bien tard... mais le SOl... tu sais bien! Le pire ici c'est que j'ai encore et toujours de la place... par contre comme toi, mon dos me rappelle à l'ordre . Albertine finit de se remettre et je devrais aller assez bien pour la planter dans une quinzaine de jours. Bon printemps!

      Supprimer
  6. Quelle jolie histoire, je suis certaine que ce jeune palmier vous donnera bien des satisfactions! Il m'est arrivé de récupérer aux déchets des plants fatigués qui ont repris vie au jardin, c'est un petit bonheur appréciable. A bientôt sur ton article SOL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Nathalie... mais des Nathalie, j'en connais plusieurs... bah, elles sont toujours les bienvenues ici de toutes façons. Albertine m'a vite montré ses quelques cochenilles égarées dont je l'ai débarrassée vite fait ! Elle déplie tranquillement une belle palme avant l'étape du passage du pot à la pleine terre... toujours délicat mais ces palmiers là sont très solides ! Le SOL est fini maintenant... j'espère quand même te croiser de nouveau avant l'année prochaine. Quoi qu'il en soit bon semis et bon printemps!

      Supprimer
  7. Très belle histoire Lina.
    Tu es la bonne Fée d'Albertine.
    Si tu savais comme je suis contente de te lire à nouveau.
    A bientôt et bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Odile, ma chère amie fidèle, ma vie est un tourbillon chaotique cette année mais je m'en voudrais de ne pas prendre le temps de te dire que je sais bien comme tu es contente de me lire, c'est que moi aussi je suis aussi contente que toi de te retrouver; A très bientôt ! Bisous!

      Supprimer