arbustes du jardin de La Rose Verte

mercredi 4 mai 2011

Un peu plus tard

rose 'Cécile Brunner'
                                                                                                    Bon, c'est vrai, nous ne sommes pas demain mais je suis revenue quand même...J'ai une hanche en écharpe, pas simple pour jardiner!
Mais revenons à cette rose verte, si je l'ai choisie comme guide, c'est entre autre parce qu'elle est étrange et a beaucoup de caractère, c'est comme cela que j'ai voulu construire ce jardin.
Elle a de nombreuses copines dans nos massifs et nos haies , certaines de son espèce, les chinensis qui supportent très bien la chaleur et la sécheresse du sud, d'autres bien différentes!
De toutes façons, elle ne les côtoie pas, cela ne la mettrait pas en valeur. Elle est la touche finale d'un massif un peu fou où se mêlent acanthe, angelique du Japon, marguerite d'Anvers, abelia et même quelques glaieuls glissés au milieu de tout ça!  Pourquoi je ne vous le montre pas?  mais c'est que le chantier des maçons est juste derrière! Vous ne m'en voudrez pas de vous épargner cette vision d'horreur!
Le chantier va migrer, tout ça va fleurir et là , je vous mettrai une photo d'ensemble.
Il faut vous avouer que le jardin se renferme comme on dit en Catalogne, le voisinage n'est plus ce qu'il était ou peut-être est-ce l'inverse histoire, c'est le jardin qui a bien changé et qui mérite un autre environnement mais pour l'instant, il est souvent opportun de détourner le regard.
Le jardin sera donc clos, non pas seulement de murs mais de haies de bambous, d'arbustes variés, de rosiers, de berbéris, de pyracanthas, de lauriers, de grimpantes de toutes vrilles et crampons aussi, c'est qu'il est tout en longueur et s'étire sur 300m de clôtures!
Il est virtuellement divisé en parcelles qui s'agencent autour de la maison ou de l'abri de jardin. Chacune d'entre elles, outre son nom , a un caractère bien marqué et ne ressemble pas aux autres.
La rose verte pousse non loin d'un des deux mimosas, l'un étant sur le Talus et l'autre à son pied.
Pour laisser le temps à la bétonnière de sortir du paysage, je vais vous entraîner d'un endroit à l'autre sans trop de vues d'ensemble, de végétal en végétal.
Ainsi aujourd'hui, la rose verte deviendra vraiment rose avec le rosier Cécile Brunner, un liane au minuscules petites fleurs, il vient d'éclore ses deux premières roses dans le Carré.Pour passer du Talus au Carré, nous avons traversé le Patio de part en part mais sous sa pergola où courent trois glycines, je viens de terminer d'implanter un alignement d'agrumes et c'est un peu la panique, nous nous y attarderons une prochaine fois.
Non pas d'ailleurs que le Carré soit si soigné que ça puisque un des murs se fait crépir au grand dam des rosiers à son pied, tel le courageux ' Clair Matin' !Au milieu, serein, le cotinus est au mieux de sa forme, va-t'il garder ses fleurs vaporeuses malgré la sécheresse à venir, on peut toujours rêver... ?
De nombreux végétaux cohabitent dans le Carré
avec plus ou moins de bonheur mais pour l'instant ce sont, historiquement d'ailleurs, les iris qui en sont les maîtres, des bleus foncés ou clairs, les plus simples et puis d'années en années, une petite collection comme celui là , couleur de feuille d'automne ou cet autre qui sera...eh bien nous verrons...la prochaine fois, je n'en sais pas plus que vous!

6 commentaires:

  1. tres belle couleur cet Iris!

    RépondreSupprimer
  2. Je commence peu à peu à introduire des iris de collection dans un océan d'iris bleus, et j'oublie toujours où ils sont et quelle est leur couleur, la surprise et le plaisir de les voir fleurir en est d'autant plus grand!

    RépondreSupprimer
  3. Bien plaisant tout ça , comme toujours !Tes photos sont vraiment très belles !Quant aux iris, on découvre toujours de nouvelles couleurs avec eux .
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Merci, pour les iris, j'en ai pris plein les yeux aujourd'hui...à tout de suite!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu un petit coup au coeur en voyant votre rosier "Cécile Brunner"
    En effet, j'ai dans mon jardin "Bloomfield Abundance"qui est probablement une mutation de "Cécile Brunner" et qui lui ressemble beaucoup.
    Cependant, il me semble que les fleurs de "Bloomfield Abundance" forment de plus grands bouquets.
    J'attends avec impatience sa floraison qui ne saurait tarder...
    Bonne nuit!

    RépondreSupprimer
  6. Bienvenue Odile,
    Bloomfield Abundance est effectivement un Sport de Cécile Brunner mais c'est un solide rosier arbustif , un peu moins rustique que le Cécile Brunner qui se décline dans une multitude de formes. Le notre est un vigoureux grimpant qui pour l'instant est encore tout petit.
    J'adore justement voir grandir peu à peu tous les végétaux du jardin!
    Au plaisir de te lire de nouveau!

    RépondreSupprimer